AgriMaghreb AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actu Entreprises / Cameroun : Le brasseur SABC va changer de nom !
SABC Cameroun
SABC Cameroun - ph : ACP

Cameroun : Le brasseur SABC va changer de nom !

Le brasseur SABC va devenir la Société anonyme des boissons du Cameroun.

Selon une source au sein de la Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC), le leader du marché brassicole dans le pays va changer de dénomination. Cette mutation survient après la création de la Compagnie fermière du Cameroun (CFC), la nouvelle filiale du groupe SABC dédiée à l’agro-agro-industrie.

A en croire la source sus-évoquée, « De moins en moins, nous serons des brasseries et de plus en plus nous serons une agro-industrie. C’est la raison pour laquelle le « B » de SABC va être changé de « brasseries » en « boissons », afin de devenir la Société anonyme des boissons du Cameroun pour refléter cette ambition ».

La compagnie fermière du Cameroun récemment créée par le groupe SABC comprend une maïserie dans la laquelle la SABC a investi 18 milliards de FCFA. Cette unité permettra de produire 30 000 tonnes de gritz de maïs chaque année, au moyen de la transformation de 60 000 tonnes de maïs brut achetées auprès des producteurs locaux.

Sur la fiche de présentation de l’entreprise, l’on apprend que la CFC sera également un acteur de la filière avicole camerounaise. L’on peut d’ailleurs découvrir, « La Compagnie fermière du Cameroun entend apporter son expertise pour l’amélioration de l’offre en nutrition animale, avec la mise en place d’une ferme parentale qui produira 112 500 œufs à couver/semaine et d’un couvoir capable de produire 90 000 poussins d’un jour par semaine (…) ».   Des informations bien recoupées font savoir que la CFC ambitionne ainsi de produire 4,32 millions de poussins d’un jour, ainsi que 5,4 millions d’œufs à couver.

APC

Regardez aussi

NaFarm Food

Nigéria : un producteur explique son évolution dans la tomate

L’agriculteur nigérian AbdulLateef Olaosebikan explique son évolution dans la production de tomate. La volatilité des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.