AgriMaghreb AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu' en Afrique de l'Ouest / Actu' CI / Côte d’Ivoire : des riziculteurs formés aux bonnes pratiques culturales
Formation riziculture
Photo : AIP

Côte d’Ivoire : des riziculteurs formés aux bonnes pratiques culturales

Des producteurs de la filière riz formés aux bonnes pratiques culturales.

La Coopération japonaise, à travers l’Agence japonaise de coopération Internationale (JICA), a initié une formation des producteurs de la filière riz au Centre de formation à la mécanisation agricole de Grand Lahou (CFMAG), durant une douzaine de jours, afin de permettre le développement du riz local, en partenariat avec l’Agence nationale pour le développement de la filière riz (ADERIZ).

Le directeur de l’Appui à la production de l’ADERIZ, Kouamé Bi Christian, a expliqué que sa structure fait actuellement la promotion des Petites et moyennes entreprises agricoles (PMEA) qui font des prestations de services en mécanisation agricole.

La formation qui s’est déroulée du 24 janvier au 04 février 2022 est une sollicitation de l’ADERIZ auprès du CFMAG et avec l’appui du JICA. La Coopération japonaise a apporté des minis moissonneuses-batteuses pour aider à former 10 spécialistes de la production du riz local, venus des quatre coins du pays.

Le formateur au CFMAG, Kuimi Kouabenan Jasme, a relevé que la formation des apprenants a porté sur l’utilisation de ces mini moissonneuses-batteuses, et leur entretien pendant et après la campagne rizicole.

Le représentant de la JICA, Oyichi  Zinnoro, a indiqué que principal moyen pour produire du riz local en qualité et en quantité, réside dans la mécanisation agricole, surtout la conduite et la maîtrise de la mini moissonneuse- batteuse.

« Nous apporterons toujours notre assistance pour le développement de la mécanisation du riz local en Côte d’Ivoire », a rassuré M. Oyichi, à la clôture de cette formation pour le projet d’Assistance technique japonaise à l’Etat de Côte d’Ivoire, dans le cadre du développement de la production du riz local.

L’apprenant, Konan Konan Wilfried, venu de Yamoussoukro, a indiqué qu’après avoir appris à manipuler les machines et les entretenir, il lui appartient maintenant de retourner et mettre ses acquis au service de l’entreprise qui lui a permis de suivre cette formation enrichissante.

Le CFMAG est un centre de formation créé en 1991, dans le cadre de la Coopération ivoiro-japonaise, dans le but de former les producteurs de la filière rizicole aux nouvelles technologies à la mécanisation.

AIP

Regardez aussi

Horticulture

Sénégal : Une caravane à Kaolack pour la promotion de l’agro-écologie

La Dynamique pour une transition agro-écologique au Sénégal (DYTAES) organise une caravane dans la ville …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.