AgriMaghreb AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu' en Afrique de l'Ouest / Actu' CI / Côte d’Ivoire : Initiation à l’agriculture hors-sol sous abris
Visite guidée d’un groupe d’élèves de Tiébissou et de Didiévi
Visite guidée d’un groupe d’élèves de Tiébissou et de Didiévi

Côte d’Ivoire : Initiation à l’agriculture hors-sol sous abris

Des élèves de Tiébissou et de Didiévi découvrent l’agriculture hors-sol sous abris.

Les 160 élèves des établissements secondaires de Tiébissou et de Didiévi ont découvert, dans le cadre de la 5ème édition de la caravane de l’orientation et des métiers 2022 de Yamoussoukro (COM-YAKRO 2022), l’hydroponie ou l’agriculture hors-sol sous abris de l’école de spécialisation en pisciculture et en pêche en eau continentale (ESPPC) de Koubi, à 08 km de Tiébissou (centre, région du Bélier).

Au cours de la visite guidée à laquelle participait le directeur du centre d’informations et  d’orientation (DCIO) du district autonome de Yamoussoukro et de la région du Bélier, Tonan Salomon, le directeur de l’ESPPC, Yéo Sékou, et les techniciens ont expliqué cette technique innovante de culture des végétaux et ses avantages.

Ils ont d’abord défini l’agriculture hors-sol ou culture hydroponique qui est « la culture de plantes réalisée sur substrat neutre et inerte comme la fibre du tronc de cocotier”. Ce substrat, ont-ils ajouté, est régulièrement irrigué d’un courant de solution liquide qui apporte des sels minéraux et des éléments nutritifs.

Plusieurs avantages de cette technique ont été relevés aux apprenants, notamment l’aspect biologique et son haut rendement. Elle consomme peu d’espace, donc une des solutions à la pénurie de terres cultivables et aux aléas climatiques.

Elle participe aussi à l’autosuffisance alimentaire, ont souligné les techniciens de l’ESPPC de Koubi.

En effet, cette agriculture sans terre peut se pratiquer dans des zones urbaines et péri-urbaines, particulièrement à domicile. Elle préserve la cohésion sociale tout en empêchant des conflits fonciers, ont fait savoir les spécialistes, ajoutant qu’elle offre des emplois aux jeunes et même aux analphabètes  avec la formation qualifiante.

Au terme de cette visite guidée, tous les élèves de Tiébissou et de Didiévi, dont Koffi Salomon Elysée et Brou Akissi Laura, ont exprimé leur grande satisfaction à l’AIP. « Cette visite m’a doublement instruite, car une agriculture sans terre, franchement je n’en ai jamais vu. Donc c’est une découverte touristique, mais en tant qu’élève, ça renforce mes connaissances et ma capacité à traiter des sujets, notamment en géographie. », a déclaré Brou Akissi.

AIP

Regardez aussi

Horticulture

Sénégal : Une caravane à Kaolack pour la promotion de l’agro-écologie

La Dynamique pour une transition agro-écologique au Sénégal (DYTAES) organise une caravane dans la ville …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.