AgriMaghreb AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu' en Afrique de l'Ouest / Actu' CI / Côte d’Ivoire: Le Ministre Sidi Touré présente sa vision du développement du secteur agricole
Tracteur Afrique - ph : DR
Tracteur Afrique - ph : DR

Côte d’Ivoire: Le Ministre Sidi Touré présente sa vision du développement du secteur agricole

Production animale et halieutique : le ministre Sidi Touré présente sa vision de développement du secteur à ses collaborateurs de San Pedro.

Le ministre des ressources animales et halieutiques, Sidi Tiémoko Touré, a présenté aux agents de la direction régionale de San Pedro sa vision de développement de la production animale et halieutique, consignée dans la stratégie nationale de développement de la pêche, de l’élevage et de l’aquaculture pour la période 2022-2026, visant à garantir la sécurité alimentaire des populations.

Au terme de sa visite de travail effectué à Sassandra, Grand- Bereby et au port de pêche de San Pedro, M. Touré a instruit ses collaborateurs, samedi 29 janvier 2022 à la direction régionale de San Pedro, sur les enjeux du développement de la production locale de ressources animales et halieutiques, justifiant l’élaboration de ce document cadre qui structure désormais les initiatives en la matière.

Il a indiqué que la nouvelle stratégie nationale 2022-2026 vise à changer la tendance de la trop grande dépendance de la Côte d’Ivoire vis-à-vis de l’extérieur en matière de ressources halieutiques et animales.

La consommation de poissons sur l’ensemble du territoire ivoirien est estimée annuellement à près de 600.000 tonnes. Le pays ne réalise que 17% de cette quantité (produits de pêche et d’élevage confondus).

Au niveau des ressources animales, la Côte d’Ivoire est encore très mal logée par rapport à sa trop grande dépendance vis-à-vis de l’extérieur. Les acteurs du secteur ne produisent que 37% des ressources animales consommées sur l’ensemble du territoire.

Le ministre des ressources animales et halieutiques a souligné que le fait d’importer ces ressources n’est pas mauvais en soi. Toutefois, a-t-il relevé, cette situation a tendance à créer l’insécurité locale en période de crise. Il cite les exemples des crises au Burkina, au Mali et en Guinée qui impactent négativement les réseaux d’approvisionnement en productions animales de la Côte d’Ivoire.

Sa nouvelle stratégie consistera à développer la production locale, par la prise d’initiatives, pour assurer la sécurité alimentaire des populations tout en maintenant les rapports de cordialité traditionnelle qui existent entre la Côte d’Ivoire et les différents pays frères.

M. Touré a fait savoir à ses collaborateurs que la région de San Pedro sera en bonne posture dans le cadre de la mise en œuvre de cette nouvelle politique, parce que la région est un pool important de production au niveau national.

Il a promis de donner une suite favorable aux doléances de la direction régionale dans un bref délai et de tout mettre en œuvre pour améliorer les conditions de vie des agents.

Le directeur régional des ressources animales et halieutiques, Agbohon Alfred, a fait des doléances relatives à trois véhicules de service, 20 motos (le ratio actuel étant d’une moto pour sept agents), la construction et réhabilitation des locaux. Sa circonscription couvre les départements de Sassandra, San Pedro et Tabou.

AIP

Regardez aussi

Horticulture

Sénégal : Une caravane à Kaolack pour la promotion de l’agro-écologie

La Dynamique pour une transition agro-écologique au Sénégal (DYTAES) organise une caravane dans la ville …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.