AgriMaghreb AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Technique / Dossier / FAO : Les prix alimentaires mondiaux ont légèrement baissé en décembre 2021
Légumes - ph : Pixabay
Légumes - ph : Pixabay

FAO : Les prix alimentaires mondiaux ont légèrement baissé en décembre 2021

Les prix alimentaires mondiaux ont légèrement baissé en décembre 2021 observe la FAO.

Les prix alimentaires mondiaux ont légèrement baissé en décembre 2021, les prix internationaux des huiles végétales et du sucre ayant sensiblement diminué par rapport à leurs niveaux élevés, a annoncé l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans un communiqué publié jeudi 6 janvier 2022.

La FAO a toutefois relevé que « les prix des produits alimentaires en 2021 sont en moyenne nettement plus élevés par rapport à 2020 ».

L’indice FAO des prix des produits alimentaires a atteint une moyenne de 133,7 points en décembre, soit une baisse de 0,9% par rapport à novembre. « Mais il s’agit d’une hausse de plus de 23% par rapport à décembre 2020 », souligne la FAO, détaillant l’indice qui suit les variations mensuelles des prix internationaux des produits alimentaires de base couramment négociés.

Selon l’agence onusienne basée à Rome, seul les produits laitiers ont affiché une hausse mensuelle en décembre. Ce secteur a connu en décembre une hausse de 1,8% par rapport au mois précédent.

Les cotations internationales du beurre et des poudres de lait ont ainsi augmenté dans un contexte de baisse de la production laitière en Europe occidentale et en Océanie. En 2021, l’indice FAO des prix des produits laitiers était en moyenne 16,9% plus élevé qu’en 2020.

Pour l’ensemble de l’année 2021, la moyenne de l’indice FAO des prix alimentaires s’est établie à 125,7 points, soit 28,1% de plus que l’année précédente.

« Si les prix normalement élevés devraient céder la place à une augmentation de la production, le coût élevé des intrants, la pandémie mondiale en cours et les conditions climatiques de plus en plus incertaines laissent peu de place à l’optimisme quant à un retour à des conditions de marché plus stables, même en 2022 », a déclaré Abdolreza Abbassian, Economiste principal à la FAO.

Dans l’ensemble, les prix des céréales ont diminué de 0,6% par rapport à novembre. Pour l’ensemble de l’année, cependant, l’Indice FAO des prix des céréales a atteint son plus haut niveau annuel depuis 2012 et a été en moyenne 27,2% plus élevé qu’en 2020. Selon la FAO, il s’agit d’une hausse de 44,1 % pour le maïs, de 31,3% pour le blé, mais une baisse de 4% pour le riz.

Par ailleurs, les prix des huiles végétales ont reculé de 3,3% en décembre, les cotations plus faibles pour l’huile de palme et l’huile de tournesol reflétant une demande d’importation mondiale modérée qui pourrait être liée aux préoccupations concernant l’impact de la hausse des cas de COVID-19.

Pour l’ensemble de l’année 2021, l’Indice FAO des prix des huiles végétales a atteint un sommet historique, augmentant de 65,8% par rapport à 2020.

De leur côté, les prix du sucre ont diminué de 3,1% par rapport à novembre. Pour l’ensemble de 2021, l’Indice FAO des prix du sucre a augmenté de 29,8% par rapport à l’année précédente, pour atteindre son plus haut niveau depuis 2016.

Dans le même temps, les prix de la viande sont resté globalement stables en décembre, mais sur l’ensemble de 2021, ils ont augmenté de 12,7% par rapport à 2020.

AIP

Regardez aussi

Mangue

Le marché mondial de la mangue

Marché mondial : la mangue Dans de nombreux pays européens, la consommation de mangues a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.