AgriMaghreb AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Kenya : 600 agriculteurs reçoivent un don de 1095 chèvres Galla hybrides
Chèvres Galla - ph : FarmBizAfrica
Chèvres Galla - ph : FarmBizAfrica

Kenya : 600 agriculteurs reçoivent un don de 1095 chèvres Galla hybrides

Les Agriculteurs du Kenya reçoivent un don de bétail.

Dans le pays situé en Afrique de l’Est, au moins 600 agriculteurs de 18 Groupements d’intérêt commun (GIC) d’agriculteurs ont reçu 1 095 dons de bétail de chèvres Galla hybrides pour les aider à améliorer leur race animale.

Le don a été effectué par le Kenya Smart Agriculture Project (KCSAP) en partenariat avec le gouvernement du comté de West Pokot dans le cadre de leurs efforts pour améliorer l’élevage de bovins, de chèvres et de moutons dans la région et de son engagement à aider les agriculteurs à gagner plus d’argent grâce à leur élevage.

Selon l’agence de presse du Kenya (KNA), il s’agissait de la 3e phase des dons de chèvres Galla que les agriculteurs de West Pokot recevaient du gouvernement.

Alors qu’il présidait l’exercice de dons, le gouverneur de West Pokot, le professeur John Lonyangapuo, a salué les progrès du programme, affirmant qu’il porterait sur la race animale, la sécurité alimentaire et l’amélioration des moyens de subsistance.

Le professeur Lonyangapuo a noté que le projet des chèvres Galla est l’un des programmes de chaînes de valeur agricoles que le gouvernement national et l’unité déléguée de West Pokot ont mis en œuvre dans le cadre du projet d’agriculture intelligente face au climat du Kenya visant à augmenter la productivité et la rentabilité agricoles dans la région.

Le gouverneur a souligné que la chèvre Galla mûrit et atteint le poids du marché environ six mois plus rapidement que la race locale, ce qui prend un an à un agriculteur pour obtenir de l’argent.

Il a encouragé les agriculteurs à s’engager dans des activités plus intelligentes face au climat qui leur permettront d’obtenir de l’argent pour subvenir aux besoins de leurs familles.

« De nombreux progrès ont été réalisés dans la réduction de la faim et de la pauvreté et dans l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la nutrition, mais je souhaite encourager tous les agriculteurs à vous engager dans des activités intelligentes face au climat qui contribueront à fournir une source de nourriture, de revenus et d’emplois et dans le processus améliorez votre niveau de vie », a souligné Lonyangapuo.

KNA

Regardez aussi

Horticulture

Sénégal : Une caravane à Kaolack pour la promotion de l’agro-écologie

La Dynamique pour une transition agro-écologique au Sénégal (DYTAES) organise une caravane dans la ville …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.