AgriMaghreb AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu' en Afrique de l'Ouest / Sénégal : 5.000 tonnes d’engrais à Tambacounda
Engrais
Engrais - ph : DR

Sénégal : 5.000 tonnes d’engrais à Tambacounda

LA RÉGION DE TAMBACOUNDA A REÇU PLUS DE 5. 000 TONNES D’ENGRAIS EN 2021.

La région de Tambacounda a reçu plus de 5.000 tonnes d’engrais toutes formules confondues pour les besoins de la campagne agricole 2021, a appris l’APS du Directeur régional du développement rural (DRDR).

’’Pour cette campagne agricole, nous avons reçu du matériel agricole qui a été distribué aux producteurs. La région a également reçu la presque totalité de son engrais, soit plus de 5.000 tonnes pour le maïs, l’arachide, le mil, entre autres’’, a déclaré Baboye Sada Ly lors d’un entretien avec l’APS.

Il a indiqué que l’engrais bio avait été aussi distribué dans les quatre départements de la région dans le but de soulager les petits producteurs.

La région a également obtenu de l’engrais organique ’’dont la distribution s’est faite dans les bananeraies’’, a souligné Baboye Sada Ly non sans préciser que l’engrais avait été subventionné à hauteur de 80% par l’Etat donc, vendu aux producteurs à 2. 000 FCFA le sac de 40kg.

Abordant la question des rendements, le DRDR de Tambacounda a déclaré que les premières semences ont été plus bénéfiques par rapport à d’autres à cause de l’arrêt de la pluviométrie.

’’Dans certaines zones, nous avons dépassé les 900 millimètres de pluies et dans d’autres, la pluie était rare, comme dans le Koumpentoum et le Goudiry. Donc, les premiers semis ont tendance à avoir une très bonne récolte avec un bon remplissage pour l’arachide’’, a-t-il dit.

Pour le maïs, a-t-il poursuivi, il y a eu de très bons rendements. ’’Cependant, vers les 2ème et les 3ème semis, on a eu l’arrêt précoce des pluies et nous aurons des problèmes de maturité et de rendements ainsi que de production’’, a ajouté le DRDR.

Les productions ont aussi fait face à la menace de la chenille légionnaire qui attaque généralement 80 espèces de cultures surtout le maïs.

’’Vous pouvez voir une belle exploitation de maïs et à l’intérieur, vous avez zéro graine. La chenille légionnaire attaque l’épi de maïs, mange la graine et parfois les feuilles’’, a expliqué M. Ly.

Selon lui, la Direction régionale du développement rural a bénéficié de produits phytosanitaire pour tenter de vaincre cette chenille.

Dans le département de Bakel, les champs ont subi l’attaque des oiseaux granivores, a t-il fait savoir.

’’Nous avons pu faire face à la menace grâce à la base d’alerte de Missirah et d’une autre qui se trouve à Ogo dans la région de Matam pour appuyer le traitement phytosanitaire’’, a souligné le directeur du développement rural.

APS

Regardez aussi

Horticulture

Sénégal : Une caravane à Kaolack pour la promotion de l’agro-écologie

La Dynamique pour une transition agro-écologique au Sénégal (DYTAES) organise une caravane dans la ville …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.